Tous mes petits conseils

Les solutions

Semelles

Je suis partie en vacances et j’ai oublié mes semelles

Si votre corps a bien intégré le traitement de posture via vos semelles, vous n’aurez pas de soucis. C’est un traitement de “rééducation”, vous en gardez l’empreinte.

En été

Essayez de vous choisir des sandalettes avec contrefort à l’arrière du talon pour maintenir votre semelle en place.

Aérez vos semelles !

Sortez-les de vos chaussures le soir pour les laisser respirer.

L’entretien de vos semelles

Les semelles que je fabrique sont lavables à la main, à l’eau froide et au savon, avec un séchage à l’air libre.

Quand change-t-on de semelles ?

Comme chez le dentiste ou l’ophtalmologiste, on vérifie régulièrement (1 fois par an minimum) si tout va bien. C’est un véritable traitement.

Chaussez-vous bien à la maison !

Laissez vos savates de côté, elles ne vous tiennent pas le pied et peuvent vous faire tomber.
Trouvez-vous des chaussures d’intérieur confortables et souples dans lesquelles vous pourrez mettre vos semelles.

Vos semelles vous suivent partout !

Vos semelles vous suivent où que vous soyez : aussi bien dans vos chaussures de travail, d’intérieur, dans vos chaussures de sport… Elles se glissent sous vos pieds, là où vont vos pieds !

Soins de pédicurie

Soin des ongles

Limez vos ongles plutôt que d’utiliser une pince coupante qui pourrait vous blesser si vous n’êtes pas très souple.

Ne portez pas de vernis à ongles toute l’année !

Comme vos cheveux, vos ongles sont composés de kératine. Ils ont besoin de respirer ! Sous votre vernis peuvent se développer des mycoses.

Se laver les pieds

Ayez une hygiène quotidienne de vos pieds.
Savonnez-vous bien entre les orteils ! Séchez-les bien avec un linge fin, voire un mouchoir en papier si vos orteils sont trop enchâssés.

Si vous avez de la peine à vous pencher, vous pouvez utiliser votre sèche-cheveux.

Massage

Apprenez à détendre vos pieds

Offrez-vous des bains de pieds dans une grande bassine, avec de l'eau tiède, du gros sel, dans une ambiance calme. Puis prenez le temps de bien les essuyer, surtout entre les orteils pour éviter le développement des champignons (mycoses).

Massez vos pieds en faisant glisser une balle de tennis sous la plante de vos pieds.

Prenez soin de vos pieds !

Nos pieds sont vivants et nous en prenons conscience trop souvent quand nous avons mal !

Choyez-les au quotidien, ils vous le rendront bien.

Hydratez vos pieds

Massez-vous avec une crème hydratante le soir au moment de votre temps de repos (lecture, télé…), le temps que votre peau absorbe la crème, avant d’aller vous coucher.

Pour qui ?

Enfant

Stimulez l’équilibre de votre enfant !

En lui proposant par exemple de jouer à se brosser les dents sur un seul pied !

Quelles chaussures pour votre enfant ?

Privilégiez les chaussures en matières naturelles : cuir ou toile en fonction de la saison.
Évitez les matières synthétiques qui font trop transpirer.
Les chaussures avec voûte ont peu d’intérêt puisque la semelle avec voûte n’est pas forcément adaptée au pied de votre enfant.

Faites marcher vos enfants pieds nus

Les pieds de vos petits ont besoin d'agripper et de sentir le sol du talon jusqu’à la pointe des orteils. Ils seront plus habiles pieds nus.
Si le sol est trop froid, vive les chaussettes agrippantes ou les petits chaussons de cuir souple !

Si votre enfant porte des semelles de posture, adoptez des chaussons fermes et pas trop mous, dans lesquels il glissera ses semelles.

Apprenez-lui à se chausser seul !

En achetant des chaussures avec par exemple un système de velcro qui a l’avantage d’être réglable par rapport aux différentes morphologies des pieds, votre enfant pourra les mettre et les enlever seul plus facilement.

Ado

Les risques d’engelure

Les chaussures doivent être adaptées à la température extérieure !

Je vois régulièrement des orteils d’adolescents, violacés, brûlés par le froid. Pourquoi ? Parce que certaines chaussures ne sont pas adaptées aux températures hivernales !

L’hiver, éviter les chaussures en toile à semelles fines et en été les chaussures trop chaudes dans lesquelles on transpire et où on risque des mycoses ou un ongle incarné.

La transpiration des pieds

Adaptez vos chaussures aux saisons.

Enlevez vos chaussures en rentrant à la maison.

Aérez, séchez vos chaussures s’il a plu ou si vous avez fait du sport et transpiré.

Changez de chaussettes tous les jours.

Lavez vos pieds tous les jours en savonnant bien entre vos orteils.

Sèchez-­vous bien après la toilette.

Je peux vous prescrire une préparation à faire faire en pharmacie.

Attention aux chaussures trop amortissantes !

Dans la vie de tous les jours, évitez les chaussures trop amortissantes (baskets, Crocs...) qui donnent l’impression de nous protéger en prenant appui sur du mou. Celui-­ci endort les capteurs amortisseurs naturels de nos pieds... Ces derniers ont besoin de prendre appui sur une surface ferme pour stabiliser notre corps et rester tonique.

Le port des baskets

A chaque activité son type de chaussures ! Fait­-on du foot avec des palmes ?

Aux activités sportives : des chaussures de sport. Pour la vie de tous les jours : des chaussures de ville.

Se protéger des verrues

Elles aiment les climats tropicaux comme à la piscine ou dans les douches collectives. On a tous une sensibilité différente. A la piscine, adoptez les chaussettes en plastique et dans les douches, les tongues.

Adulte

Les talons aiguilles

Mesdames, faites-­vous plaisir et servez-­vous en pour vous faire belles, pour aller au restaurant et être sures de ne pas marcher longtemps avec !

Adaptez vos chaussures à vos activités :

Au sport : des chaussures de sport.

Au travail : des chaussures de ville ou de sécurité.

A la maison : des pieds nus ou chaussons fermés pas trop mous.

Sénior

Les bas de contention

Enfilez vos bas de contention avec des gants de vaisselle.

Chaussez vos chaussures aisément

Investissez dans un chausse­-pied à long manche pour vous économiser.

Troubles de l’équilibre

En vieillissant, certains capteurs de vos pieds s’endorment, ce qui peut entraîner des troubles de l’équilibre. Vous pouvez stimuler et réveiller la plante de vos pieds en vous amusant à marcher sur différents supports.
Amusez-vous à créer vous-même votre parcours de santé.
Attention, tous ces petits exercices sont à faire en présence d’un tiers.

Se chausser à la maison

Évitez les chaussures trop souples et sans contreforts aux talons. Les savates peuvent vous faire chuter.

Privilégiez des chaussures d’intérieur ou des chaussons fermés en cuir de qualité.

Observer et toucher ses pieds

En observant et en touchant vos pieds régulièrement, vous les stimulez et pouvez mieux détecter une anomalie. En effet, en vieillissant les capteurs des pieds perdent en sensibilité. Le danger est de ne pas se rendre compte d’une anomalie, comme par exemple une plaie. En cas de problème, contactez votre podologue ou votre médecin traitant..

Sportif

Ne portez pas tout le temps des chaussures de sport

Chaque chaussure a ses spécificités.
Pour la ville : les chaussures de ville, de préférence en cuir ou en toile.
Pour le sport : vos chaussures de sport.

Lecture

Livre « Born to run » de Christopher McDougall, Editions Guérin.
Je recommande aux coureurs ce livre. On y découvre une autre manière de courir et les capacités incroyables de notre corps.

Femme enceinte

Stimulez vos jambes et vos pieds

Stimulez vos jambes et vos pieds avec de l’eau fraîche, par exemple en prenant une douche fraîche et /ou en marchant dans l’eau de mer.

Les solutions

Grands + pour soulager

Petit appareillage ou opération ?

La réponse vous appartient. Renseignez-vous et rencontrez vos praticiens pour qu’ils vous expliquent ce qu’ils peuvent vous apporter. Je trouve qu’il est préférable de commencer par des solutions amovibles (orthoplastie, orthonyxie, orthèse nocturne et semelles) avant tout acte chirurgical irréversible. Mais parfois la solution chirurgicale s’impose.

Le strapping

A utiliser en prévention ou en traitement quand on fait une longue randonnée ou une compétition sportive.

Je souffre d’un hallux valgus (oignon). Que choisir entre l’orthèse nocturne et l’opération ?

En remettant votre articulation dans son axe lors de périodes de repos, votre capsule articulaire se détend. Grâce à l’appareillage, votre articulation n’est plus douloureuse et votre orteil s’écarte.

Je souffre d’un ongle incarné. Que choisir entre l’orthonyxie et l’opération ?

Les formations que je suis en orthonyxie me permettent d’être au fait des techniques thérapeutiques empruntées à l’orthodontie. Je peux modifier sans douleur la courbure d’un ongle de manière à ce qu’il ne s’incarne plus.

Je souffre d’une griffe d’orteil. Que choisir entre l’orthoplastie et l’opération ?

La technique a complètement évolué grâce à des silicones fins, souples et solides. Je peux protéger la zone douloureuse grâce à l'orthoplastie.